Vous êtes ici : Accueil > Finance

Office du Leasing

Peu importe le contrat qui nous lie à autrui, il existe toujours une « date butoir » à laquelle nous devons honorer notre engagement. Cette date limite, communément appelée échéance, est l’essence même des contrats de location. Ce qui différencie le contrat de tout autre acte juridique, c’est qu’il change de nature selon sa durée de validité. Quant aux Locations avec Option d’Achat (LOA), elles sont comprises entre 12 et 60 mois.

Tout principe ne souffre pas forcément d’exception

Il est à noter que la LOA est un contrat qui porte sur le louage des véhicules, avec la possibilité d’en devenir le propriétaire. Ce type de contrat vise essentiellement à garantir au contractant, la chance d’acquérir le véhicule, après avoir payé des « loyers » sur le long terme. Le site Office du leasing traite sur sujet en précisant que la durée raisonnable de 12 à 60 mois est assez suffisante pour rembourser jusqu’au dernier centime, la somme que nous devons à l’institution financière.

Qu’en est-il si la personne souhaite s’engager dans une LOA d’une durée inférieure à la normale ? En principe, la durée minimale conventionnelle pour une LOA est d’une année. Ce qui implique l’impossibilité apparente de passer outre cette règle. Il est cependant permis de choisir le « minilease » à la place du leasing habituel. Comme l’indique son nom, le minilease est dure moins d’un an. Cette alternative offre, entre autres, l’occasion d’effectuer un essai de quelques mois sur le véhicule loué, avant de l’acheter.

Visiter le site Office du Leasing

Haut de page